Vélo électrique France
Menu

Product successfuly added to your shopping quote

Continue shopping Proceed to quotation

Comparatif des trackers – Apple AirTag vs Tile vs Galaxy SmartTag

Et si nous réalisions un petit comparatif des trackers désormais disponibles ? Après de nombreuses années de rumeurs, Apple a rejoint la mêlée des trackers avec son AirTag, s’installant sur le marché qui était très bien établi par Tile.

Le Samsung Galaxy SmartTag et SmartTag+ a été annoncé au début de 2021. Mais il s’agit en fait d’un appareil de deuxième génération de Samsung, qui a initialement lancé le SmartThings Tracker, un appareil LTE, en 2018. Soudainement, le marché des trackers Bluetooth est un espace encombré, alors voici comment ces trois plateformes se comparent.

Comparatif des trackers Apple AirTag vs Tile vs Galaxy SmartTag

Comparatif des trackers : compatibilité du système

Commençons ce comparatif des trackers par les points évidents : Apple AirTag fonctionne avec Find My ; qui n’existe que sur les appareils Apple. Samsung Galaxy SmartTag fonctionne avec SmartThings Find ; qui n’est disponible que sur les appareils Samsung Galaxy.

Comparatif des trackers - Apple AirTag vs Tile vs Galaxy SmartTag

Ces deux trackers fonctionnent en vase clos : seuls les appareils Apple peuvent localiser l’AirTag ; et seuls les appareils Samsung Galaxy peuvent localiser le SmartTag. Ces deux réseaux sont potentiellement énormes car ils sont leaders sur le marché des ventes de smartphones. Mais il y a un hic pour Samsung.

Apple exige que vous utilisiez un Apple ID pour votre iPhone (ce qui signifie que tous les iPhones peuvent potentiellement trouver un AirTag). Mais Samsung n’exige pas l’utilisation d’un compte Samsung sur un appareil Galaxy.

Pour que Galaxy SmartTag fonctionne, vous devez être connecté à un compte Samsung. Il est donc possible que tous les téléphones Samsung ne détectent pas Galaxy SmartTag, car certaines personnes choisissent de ne pas utiliser le compte Samsung.

Cela signifie que le réseau d’Apple est potentiellement plus grand, le milliard d’appareils iOS dont Apple aime parler.

Tile, en revanche, a une approche agnostique de la marque et peut être utilisé par des appareils iPhone ou Android. Cela ouvre les portes à tous les appareils capables de localiser les trackers. Mais il y a un hic : seuls les utilisateurs de Tile ayant installé l’application pourront détecter l’objet connecté.

Cela signifie que Tile est simplement limité par le nombre d’utilisateurs actifs actuels ; faisant face à un plus grand défi que Samsung, mais avec Apple ayant un avantage clair avec le nombre de dispositifs de détection potentiels.

Comparatif des trackers - Apple AirTag vs Tile vs Galaxy SmartTag 1

Comment fonctionnent ces services

Ensuite, poursuivons notre comparatif des trackers avec leur fonctionnement. En fait, il y a très peu de différences dans le fonctionnement de ces appareils. Ils utilisent tous la technologie Bluetooth Low Energy (BLE) pour maintenir une connexion avec le dispositif de localisation. Pour ce faire, ils utilisent la position à partir des données de localisation du téléphone afin de savoir où se trouve le dispositif.

Lorsque vous êtes en contact avec l’appareil, vous pouvez lui faire émettre un son pour le localiser. Lorsque vous perdez un appareil, vous pourrez voir, dans l’application correspondante, le dernier endroit où vous étiez connecté à cet appareil.

Si vous perdez un appareil, le processus est à peu près le même. Vous pouvez marquer l’objet comme perdu. Aussi, si le traceur est détecté par des téléphones compatibles dans le réseau plus large – en utilisant le BLE en arrière-plan – vous recevrez une notification anonyme et sécurisée vous indiquant où votre appareil a été trouvé ; afin que vous puissiez aller le chercher.

La technologie Bluetooth Low Energy est particulièrement efficace car elle nécessite très peu de batterie pour dire « J’existe ! ». Ce qui signifie que la batterie durera environ un an pour tous ces appareils.

En fait, tous ces appareils fonctionnent de la même manière.

Et l’ultra large bande ?

La bande ultralarge – ou UWB – joue un rôle lorsqu’il s’agit de trouver un emplacement précis. C’est le cas lorsque vous avez perdu vos clés à la maison et que vous ne pouvez tout simplement pas les voir. L’UWB peut vous guider vers l’emplacement précis, en donnant une portée précise, ce qui est une fonctionnalité intéressante.

Pour Apple, cette fonction est fournie par la puce U1 de l’iPhone 11/12 et de l’AirTag ; qui vous donne un guide graphique vers votre appareil. C’est une utilisation intelligente de cette technologie, mais Apple n’est pas le seul à la proposer.

Samsung propose également la technologie UWB pour une localisation précise. Mais elle a d’abord lancé la version Bluetooth de la SmartTag, le modèle UWB venant tout juste d’être mis en vente. Seul le Galaxy SmartTag+ propose l’UWB, il faut donc avoir la bonne version pour bénéficier de cette fonction.

Bien entendu, vous devez également posséder un téléphone Samsung doté de la fonction UWB. Ce qui n’est actuellement le cas que du Galaxy Note 20 Ultra, du Galaxy S21+ et du Galaxy S21 Ultra. Encore une fois, Apple a mis l’UWB dans plus d’appareils (modèles iPhone 11 et modèles iPhone 12). Il est donc plus facile pour les utilisateurs d’Apple de profiter du suivi UWB avancé.

Comparatif des trackers - Apple AirTag vs Tile vs Galaxy SmartTag 2

Tile a fait du bruit au sujet de l’UWB, confirmant des plans en janvier 2021. Cependant, la marque n’a pas lancé un tracker qui offre cette technologie plus récente. Le moment est mal choisi, car il y a maintenant deux rivaux sur le marché qui l’offrent.

Encore une fois, l’inclusion de l’UWB dans les appareils Android en dehors de Samsung est plutôt rare, donc il n’y a pas encore une large base d’utilisateurs pour elle.

Comparatif des trackers : le design

  • AirTag : 39,1 x 39,1 x 8,0 mm, 11 g ;
  • Tile Pro : 42 x 42 x 6.5mm, 12g ;
  • Galaxy SmartTag : 38 x 38 x 8 mm, 12 g.

Les tailles de ces appareils sont proches, avec un AirTag rond, Samsung adoptant le squircle et Tile le carré.

La grande différence est que Samsung et Tile ont un trou dans un coin. Ce qui permet de l’attacher facilement à des objets. Mais pour Apple, vous devrez acheter un accessoire ; comme d’habitude avec la marque à la pomme.

Tous offrent une résistance à l’eau : Apple avec IP67, Tile Pro avec IP55 et Samsung avec IPX3. Apple est le plus étanche, mais il convient de noter que Tile propose plusieurs modèles ; dont le Tile Sticker et le Tile Slim, qui sont tous deux totalement étanches.

L’AirTag, le SmartTag et le Tile Pro utilisent tous une pile CR2032 qui est remplaçable.

Comparatif des trackers : rayon de détection

  • AirTag : Non déclarée, 10 mètres effectifs
  • Tile Pro : 122 mètres déclarés, 80 mètres effectifs
  • Galaxy SmartTag : 120 mètres déclarés, 40 mètres effectifs

Apple n’a pas officiellement déclaré la portée de son appareil. Samsung et Tile indiquent tous deux une portée maximale d’environ 120 mètres. Il s’agit d’une portée maximale technique dictée par Bluetooth ; mais elle sera affectée par le dispositif que vous utilisez pour la détecter et par l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Nous avons testé tous ces appareils en extérieur, sur un sol plat, afin de comparer leur portée.

La comparaison des trois appareils côte à côte est révélatrice. L’AirTag est le premier à perdre le contact et nous avons constaté qu’il fallait être à moins de 10 mètres pour être connecté à lui. La puce U1 vous guidera vers l’emplacement précis lorsqu’il s’agira de trouver. Mais vous devrez être beaucoup plus près que les autres appareils pour déclencher ce processus.

Le Samsung Galaxy SmartTag établira le contact à environ 40 mètres ; ce qui vous permettra de déclencher le son et d’utiliser le détecteur de signaux pour vous rapprocher de lui.

La Tile Pro a une portée beaucoup plus grande et nous avons constaté qu’elle était toujours en contact à environ 80 mètres. Cela nous permettait de diffuser le son pour aider à le localiser. Le haut-parleur de la Tile Pro est également beaucoup plus fort. Ainsi, vous avez donc beaucoup plus de chances de l’entendre.

L’avantage d’une plus grande portée est que vous avez beaucoup plus de chances d’être connecté ; ou de vous reconnecter lorsque vous vous approchez. Les autres appareils comptent sur les autres pour signaler l’emplacement ; ou utiliser le dernier emplacement connu. Tile est donc le vainqueur, et de loin, en matière de portée.

Caractéristiques supplémentaires

  • Apple : Coordonnées NFC
  • Tile : Alertes intelligentes (Premium), partage de Tile
  • Samsung : Bouton programmable

Suite de notre comparatif des trackers avec quelques caractéristiques supplémentaires pour chacun. Bien que les fonctions de localisation de ces appareils soient similaires. Il existe différentes fonctions offertes en dehors de la localisation précise par UWB.

La fonction unique d’Apple est la possibilité d’utiliser n’importe quel appareil NFC (oui, même un téléphone Android) pour toucher un AirTag et obtenir les coordonnées du propriétaire de ce tag ; s’il les a fournies. Ainsi, l’idée est que vous puissiez appeler le propriétaire si vous trouvez son sac. Nous avons testé cette fonction avec quelques téléphones Android, mais elle n’a pas fonctionné.

Apple propose également une fonction qui vous prévient si vous semblez vous déplacer avec un AirTag non reconnu. Cette fonction vise à empêcher que quelqu’un en glisse un dans votre sac pour pouvoir vous suivre à la trace. Samsung propose également la même fonction.

La particularité de Samsung est que le bouton de l’AirTag est programmable. Une double pression fait sonner votre téléphone, au cas où vous l’auriez perdu ; ce que Tile propose également.

Samsung va plus loin en permettant des fonctions de pression simple et de pression longue. Elles peuvent déclencher des actions SmartThings. Par exemple, vous pouvez appuyer longuement sur le bouton pour allumer vos caméras de sécurité compatibles avec SmartThings ; ou les lumières de votre maison.

Tile propose une série de fonctions Premium qui sont payantes (2,99 $/mois). La plus utile d’entre elles est l’alerte intelligente qui vous avertit si vous oubliez quelque chose. C’est la notification qui vous indique que vous avez oublié vos clés dans le café. Il s’agit essentiellement d’une alerte de déconnexion lorsque vous êtes séparé de votre Tile.

Tile permet également de partager des trackers. Cela vous permet de partager une tuile avec quelqu’un d’autre afin qu’il puisse vous aider à la localiser. C’est idéal si vous êtes deux à vouloir retrouver les clés de la voiture, par exemple. Vous n’avez pas besoin que le propriétaire de la tuile soit à la maison, la personne qui partage la tuile peut la trouver elle-même.

Comparatif des trackers : compatibilité tierce

Tile fonctionne avec un certain nombre d’autres appareils (HP, Skullcandy, Fitbit, Bose, etc.) pour offrir un système plus large. Tile a mis en place ce système afin d’élargir l’attrait de Tile et de rassembler des appareils ; qui, autrement, n’auraient pas pu bénéficier d’un tel suivi.

Tile assure également le suivi des téléphones sur lesquels l’application Tile est installée ; car ils constituent en fait un autre appareil Tile.

Ensuite, Apple, utilise bien sûr Find My pour localiser tous les appareils auxquels vous vous êtes connecté (AirPods, iPad, MacBook, etc.). Apple a récemment annoncé la compatibilité avec des tiers dans le cadre du programme Works with Find My.

Samsung propose un service similaire via SmartThings Find. Cela permet de suivre vos Samsung Buds, par exemple ; ainsi que votre SmartTag, mais il n’a pas la même portée que Tile ou Apple dans ce domaine.

Comparatif des trackers : prix et options

  • AirTag : 35.00 €
  • Tile : A partir de 24.99 €
  • Galaxy SmartTag : 35.00 €

L’AirTag d’Apple se décline en un seul modèle qui fait tout. Il est donc moins cher et plus facile à choisir, mais vous devrez acheter un accessoire si vous voulez vraiment l’attacher à quelque chose. Le Galaxy SmartTag de Samsung est au même prix ; mais le SmartTag+ avec UWB, c’est-à-dire l’équivalent du dispositif d’Apple, coûte 10 € de plus.

Nous pensons que Samsung sera obligé d’ajuster son prix pour être compétitif avec Apple.

Tile commence moins cher que tous les autres, mais c’est pour le Tile Mate. La Tile Pro est au même prix, tandis qu’il existe des options pour la Tile Slim (une carte qui se glisse dans votre portefeuille) et la Tile Sticker qui est petite et adhésive et peut être attachée à n’importe quoi ; mais doit être achetée par packs.

En fin de compte, Tile offre beaucoup plus d’options que les autres fournisseurs, vous donnant beaucoup plus de polyvalence dans la façon dont votre suivi peut être organisé. Mais certains appareils n’ont pas de batteries interchangeables, donc une fois qu’ils sont morts, ils sont morts.

Conclusions

Le grand atout d’Apple ici est la taille du réseau. Cela correspond exactement à ce qu’Apple sait faire ; à savoir aligner tous ses appareils et les attirer tous pour qu’ils jouent un rôle. En fin de compte, cela va probablement faire de l’AirTag une évidence pour les utilisateurs d’Apple. Mais gardez à l’esprit que si vous quittez Apple, votre AirTag sera alors redondant. Avec l’intégration de tiers, le réseau Find My ne peut que s’étendre. Mais la portée effective de détection de l’AirTag est beaucoup plus courte que celle des autres appareils.

Tile a beaucoup à offrir : compatibilité multiplateforme, choix du dispositif pour répondre à un plus grand nombre de cas d’utilisation ; ainsi qu’une portée de beaucoup plus longue. Tile a tout à gagner si l’arrivée d’Apple et de Samsung sur le marché attire l’attention des gens sur le suivi Bluetooth et les convainc que la solution de Tile leur convient mieux.

La limite de Samsung est l’obligation d’utiliser le compte Samsung. Si la solution fonctionnait avec tous les téléphones Samsung en utilisant simplement un compte Google, elle pourrait potentiellement rivaliser avec la portée des appareils d’Apple. Actuellement, si vous quittez Samsung pour un autre appareil Android, votre Galaxy SmartTag deviendrait inutile.

En ce qui concerne la technologie elle-même, il n’y a que très peu de différence entre eux. Samsung et Apple ont tous deux utilisé le système que Tile a établi et affiné pendant une bonne partie de la décennie et lui ont donné une tournure. Mais l’expérience de Tile se manifeste dans la gamme effective de ses appareils.