Vélo électrique France
Menu

Product successfuly added to your shopping quote

Continue shopping Proceed to quotation

Comment choisir sa remorque vélo enfant

Sur le chemin de l‘école, pour la promenade du dimanche ou même pour un périple à l’autre bout du monde, les remorques vélo enfant filent le train d’un nombre croissant de parents cyclistes.

Vous souhaitez rejoindre les rangs de cette tribu grandissante désireuse de laisser la voiture au garage au profit d’un vélo et d’une carriole ?
Reste à dénicher au sein d’un marché fourmillant le modèle de remorque adapté à vos besoins et votre enfant.
Une recherche complexe, une investigation presque, qui nécessite des talents de fin limier.

Les éléments suivants devraient vous mener sur la bonne piste.

Au quotidien, vous avez renoncé à la voiture au profit du vélo.
L’essentiel de vos trajets familiaux sont des déplacements courts pour vous rendre à l’école, faire quelques emplettes sur le marché ou emmener la petite tribu goûter au parc.
Parfois, vous vous frayez un passage au milieu de la circulation ou slalomez sur des aménagements cyclables encombrés ou étroits.
Vous ne disposez pas de garage et, une fois votre sortie achevée, vous êtes contraint de remonter votre vélo dans votre appartement… par les escaliers.

Tour-des-bauges-velo-famille-Annecy

Pour ce type d’utilisation il est recommandé de choisir une remorque vélo compacte qui contournera facilement les innombrables obstacles de la jungle urbaine (véhicule mal garé, barrière d’accès à une piste cyclable…)

Pensez simple et pratique !
Votre remorque sera de préférence légère et pliable pour être hissée dans les étages par une personne seule et stockée sans perte de place.

Accéder à l’habitacle ne nécessitera pas d’incommodes contorsions pour pouvoir gérer sans difficultés embarquements et débarquements répétés.

Car vos trajets seront courts, inutile d’investir plus que de raison dans le confort et l’agrément à bord.
En revanche, la visibilité constituera une priorité.
Fanion, couleurs tape à l’œil, éclairage vous permettront d’être repérable au milieu du trafic.

Pour stationner dans la rue en toute sérénité entre deux courses, optez pour un dispositif de verrouillage du timon ou antivol intégré.
Quelques espaces de rangement vous seront utiles pour stocker vos provisions.

Choisir sa remorque vélo enfant : les caractéristiques

Il s’agit maintenant d’observer à la loupe les différentes remorques du marché et de dresser la liste des critères à prendre en considération pour faire votre choix.
Avant d’acheter, téléchargez le manuel d’utilisation du modèle qui vous intéresse.
Passez-le au crible pour vous assurer que toutes les spécificités qui comptent à vos yeux soient bien au rendez-vous.

Mono ou biplaces ?

Naturellement, si vous avez deux enfants en bas âge, la réponse s’impose d’elle-même.
Avec un seul bambin, vous pouvez anticiper sur l’avenir ou opter pour une capacité de chargement accrue en ciblant un modèle deux places.

Coffre éventuel et compartiments de rangement seront généralement plus volumineux.
N’envisagez pas toutefois pour d’évidentes raisons de sécurité de transporter des objets sur le siège laissé libre.
Bien entendu, le choix d’une remorque biplace se fera au détriment du poids, de l’encombrement et également du prix.

Vous avez plus de deux enfants ? Un vélo cargo, bi ou triporteur répondra davantage à vos besoins.

Voie Verte Haut-Languedoc
La vie dans la remorque

Sécurité, attention bébé à bord !

Harnais

La ceinture à 5 points d’ancrage fait référence en la matière.
Elle maintiendra l’enfant en cas de retournement de la remorque.

Prêtez attention à la facilité des systèmes de réglage et d’accroche. Un renfort matelassé sur les sangles limitera les risques de blessure par frottement.

Visibilité

Parce que les remorques peuvent se retrouver sous le champ de vision des automobilistes, il est recommandé d’être équipé d’un fanion.
Celui-ci est généralement livré de série.
La couleur de la remorque jouera également un rôle pour être repéré de loin.
Préférez des tons vifs qui trancheront avec les teintes de votre environnement habituel.
A l’arrière, des éléments réfléchissants sont obligatoires pour remplacer ceux de votre vélo cachés par l’attelage.
Même s’il est déconseillé de rouler de nuit, la présence d’un système d’éclairage est un atout à ne pas négliger.

Norme et qualité de construction

Difficile de juger sur internet de la qualité de fabrication d’une remorque.
Considérez le respect de la norme européenne EN 15918 comme un premier gage de sérieux.
Elle détaille les exigences de sécurité et les méthodes d’essai auxquels sont soumis les constructeurs avant la mise en circulation de leurs remorques et dispositifs d’attelage.

Dispositifs d’accroche

Sur l’axe de la roue arrière

C’est le mode d’attelage le plus fréquent puisqu’il est employé par toutes les remorques dotées de 2 roues, ultra-majoritaires sur le marché.
Il est compatible avec la quasi-totalité des vélos pour adulte qu’ils soient équipés d’un blocage de roue arrière fixe ou rapide.

Certaines configurations demanderont toutefois l’emploi d’accessoires parfois optionnels : VAE avec moteur dans le moyeu, béquille fixée à l’extrémité des bases et haubans, géométrie du cadre particulière…
Une fois le dispositif d’attache mis en place, l’attelage s’effectue rapidement et sans difficulté.
Une sangle fait généralement office de système d’accroche de secours.

Sur la tige de selle

L’apanage donc des modèles mono-roue.
Articulé, ce système offre une souplesse et une mobilité appréciable sur parcours sinueux.
Sa maniabilité et son rayon de braquage permettent de slalomer avec aisance entre les obstacles sur tous les terrains.
Sans être complexe, l’accroche de la remorque demande quelques équilibrages qui pourront surprendre.
Le dispositif, là encore, s’adapte à la majorité des montures, celles munies de roues de 29’’ comprises.
Il accepte la présence de sacoches latérales, mais le timon limitera la hauteur des charges susceptibles d’être fixées sur le portebagages.