0 0,00 €
Vélo électrique France
Menu

Product successfuly added to your shopping quote

Continue shopping Proceed to quotation

Comment CHOISIR SON SIEGE ENFANT

LES DIFFÉRENTES CARACTÉRISTIQUES DES SIÈGES PORTE-BÉBÉS POUR VÉLO

TOUT COMPRENDRE SUR LES SIEGES PORTE-BÉBÉS

Léger, faciles à installer, les sièges porte-bébés sont conçus pour transporter les enfants âgés de 10 mois à 5 ans, dans une limite de poids maximale tournant autour de 22 kilos environ. La première caractéristique à prendre en compte pour les sièges porte-bébés est le système de fixation, à l’avant ou à l’arrière du vélo.


Les sièges porte-bébés avec fixation avant se caractérisent par un support de fixation (avec ou sans système antivol) qui se visse au niveau du tube de direction, sur lequel se clipse le siège, qui est ainsi positionné à l’avant, entre le cycliste et son guidon.

Les sièges porte-bébés avec fixation arrière sur tube de selle sont, eux, dotés d’un support de fixation (avec ou sans système antivol). Celui-ci est installé au niveau du tube de selle, sur lequel s’insèrent et se clipsent les rails supportant le siège, qui est positionné derrière la selle, en suspension sur ces rails.

Enfin, les sièges porte-bébés avec fixation arrière sur porte-bagages se fixent directement sur le rack du porte-bagages.

De manière générale, les sièges porte-bébés sont compatibles avec tous les vélos équipés de roues de 26 à 29 pouces / 700c, à l’exception des VTT équipés d’une tige de selle télescopique et des VTT tout-suspendus pour lesquels un siège arrière est à proscrire car il pourrait provoquer un accident en venant toucher la roue arrière et détériorer fortement votre système de suspension. Dans le cas précis des sièges destinés à un montage sur le cadre - à l’avant sur le tube de direction ou à l’arrière sur le tube de selle - il faudra veiller à ce que le support de fixation, qui doit supporter le siège, puisse effectivement enserrer le tube de votre vélo. Si des restrictions existent pour l’installation du support, elles sont précisées : elles peuvent porter sur la forme, le matériau ou le diamètre des tubes de votre cadre.
Concernant les sièges directement installés sur un porte-bagages arrière, il convient de contrôler la largeur de celui-ci. En effet, certains porte-bagages ne permettent pas d’installer de siège, parce qu’ils sont trop larges ou trop étroits.

QUEL SIÈGE PORTE-BÉBÉ CHOISIR POUR MON ENFANT ?

Plusieurs critères permettent de choisir le siège porte-bébé qui conviendra à votre enfant !

L’âge, la taille et le poids de l’enfant

Il est important de considérer la taille et le poids de son enfant pour choisir un siège en conséquence. L’enfant ne doit évidemment pas être recroquevillé à l’intérieur ; il doit pouvoir poser naturellement ses pieds sur les supports prévus, et il faut éviter que sa tête ne dépasse de la coque.


Les modèles fixés à l’avant sont réservés aux plus jeunes (jusqu’à 2 ans/15 kg). Ils présentent l’avantage d’être très rassurants pour le parent, qui peut directement surveiller les mouvements de l’enfant, comme pour ce dernier qui peut facilement établir un contact visuel et profite en plus pleinement du paysage.


Les sièges s’installant à l’arrière sont conçus pour recevoir un enfant âgé de 10 mois à 5 ans, avec une limite de poids maximale généralement fixée à 22 kg. Ces modèles présentent l’avantage d’offrir une belle capacité d’évolution, en proposant des repose-pieds et/ou un appui-tête réglables, qui permettent de suivre au fil des ans la croissance de l’enfant.


Les critères de confort

La question du confort de l’enfant à bord de son siège est liée à celle de la durée d’utilisation !


Pour les randonnées et les balades assez longues en famille, on conseille de privilégier les sièges qui proposent une assise plus confortable, avec une couverture bien rembourrée, des accoudoirs, et une coque qui ménage des ouvertures, offrant une ventilation agréable.


Certains sièges peuvent même s’incliner (jusqu’à 20° sur certains modèles), pour inviter l’enfant à s’endormir dans une position plus favorable !


On peut aussi retenir l’idée qu’un siège avant est moins confortable qu’un siège arrière fixé sur le cadre, car le premier est directement soumis aux secousses de la roue avant, quand le second, qui repose sur des rails métalliques, paraît plus souple. Adapté aux plus jeunes enfants, un siège avant est aussi plutôt conçu pour effectuer de courts trajets, idéal en milieu urbain.


Sachez enfin qu’il existe des accessoires utiles selon les circonstances, en cas de mauvais temps par exemple, pour protéger l’enfant sur son siège : des ponchos, des housses de pluie, des pare-brise pour siège avant...

 

Les critères de sécurité

Engageant directement la sécurité de l’enfant, les sièges porte-bébés doivent répondre à des exigences très strictes, édictées par la norme européenne EN 14344. Celles-ci portent notamment sur :


  • - La résistance de la ceinture de sécurité (harnais réglable à cinq points d’attache) ;
  • - Le système de fermeture, que l’enfant ne doit pas pouvoir déclencher tout seul ;
  • - Le design de la coque, qui doit offrir une bonne protection sur les côtés, et présenter des contours lisses ;
  • - L’intégration obligatoire de repose-pieds.

Cette norme s’applique aux sièges porte-bébés qui sont conçus pour accueillir des enfants âgés entre 10 mois et 4/5 ans, et pesant entre 9 et 22 kilos.


Certains modèles annoncent des limites de poids supérieures, permettant d’accueillir des enfants plus âgés, pesant jusqu’à 35 kilos.


Par ailleurs, la réglementation française impose depuis le 22 mars 2017 le port du casque obligatoire à vélo pour les enfants de moins de 12 ans (article R. 431-1-3 du Code de la route). La loi ne fait pas de distinction entre l’enfant à vélo et l’enfant passager à vélo. L’obligation du port du casque concerne dont aussi l’enfant installé à bord d’un siège vélo. Les sièges sont d’ailleurs tous conçus pour cela, avec un dégagement plus important au niveau du crâne afin de garantir un confort maximal même avec un casque.