Appeler au 01 48 44 40 17

SERVICE CLIENT
01 48 44 40 17
Du lun. au vend. de 09H à 21H00
contact@veloelectriquefrance.fr
4 fois sans frais

  

L’homologation et la législation sur les VAE

Cet article est rédigé par le site www.veloelectriquefrance.fr

Rédaction : le 18 août 2016

La directive européenne 2002/24/EC fixe les critères pour qu'un vélo à assistance électrique puisse circuler sur la voie publique :

 

L'assistance ne doit se faire que si le cycliste pédale, et se couper à l'arrêt du pédalage. Néanmoins, il est autorisé de mettre en place une assistance au démarrage sans avoir recours au pédalage mais qui ne doit pas excéder 6 km/h.

 

La puissance du moteur ne doit pas excéder 250 Watts

Important : Si votre vélo à assistance électrique ne répond pas à l'une de ces caractéristiques, il se classifie dans la catégorie des cyclomoteurs et nécessite une homologation spéciale

Le moteur ne doit pas dépasser les 250 Watts de puissance ;

Dès que la vitesse de 25 km/h est atteinte, le moteur doit s’arrêter.

Un vélo électrique est équipé d’un moteur de 180 à 250 Watts et d’une batterie de 24 ou 36 Volts. Pour aider au pédalage, le moteur électrique se met en marche automatiquement lorsque l’on pédale. Il se coupe lorsque le pédalage cesse.

Le port du casque n’est pas obligatoire et il n’est pas nécessaire de posséder un quelconque permis.