0 0,00 €
Vélo électrique France
Menu

Subventions

Vous avez décidé de vous mettre au vélo et cherchez à en acheter un ?

Voilà maintenant plus de 10 ans que la mairie de Paris a lancé sa première aide à l’achat d’un vélo électrique et depuis de nombreux autres acteurs s’y sont mis. Alors quelle aide pour quel type de vélo, délivrée par qui et surtout comment en bénéficier ? Nous vous aidons à y voir plus clair !


Pour quels types de vélo ?

Les aides à l’achat concernent principalement les vélos à assistance électrique (VAE). Les vélos cargos, qu’ils soient ou non électriques, bénéficient également des dispositifs de la Région et de la Ville de Paris.

Les vélos électriques

Le vélo à assistance électrique (VAE), dit couramment « vélo électrique », est équipé d’un moteur et d’une batterie. Pour faciliter le pédalage, le moteur se met en marche automatiquement lorsque l’on pédale et se coupe lorsque le pédalage s’arrête. Le vélo électrique permet d’atteindre sans effort une vitesse de 25km/h, de monter facilement les côtes ou d’effectuer de longs trajets.

Un certificat d’homologation VAE délivré par le vendeur vous sera demandé au moment de la demande de subvention. L’achat du VAE peut être effectué dans un autre pays, cependant il est indispensable de fournir une facture établie à vos nom et prénom, préciser la marque et le modèle du vélo, ainsi que le certificat d’homologation aux normes françaises R30-020 ou aux normes européennes EN 14 764 ou EN 15194.

 

Si vous souhaitez ajouter un moteur à votre vélo musculaire, la Mairie de Paris subventionne les dispositifs neufs permettant de transformer un vélo classique en vélo à assistance électrique.

Les triporteurs ou vélos cargo

Les vélos conçus pour le transport de fret ou de personnes, dits vélo cargos, sont également éligibles à la subvention qu’ils soient ou non électriques !

Il existe plusieurs types de vélo cargo : les biporteurs (deux roues), les triporteurs (trois roues), les longtail (des vélos à deux roues dont l’arrière est rallongé pour transporter ses enfants).… A chacun de voir ce qu’il préfère en fonction de ses besoin.

 

 

L’appellation « vélo-cargo » devra figurer sur la facture lors de votre achat pour bénéficier de la subvention.

Les aides à l’achat pour les particuliers

La Ville de Paris propose des aides à l’achat de vélos depuis 2009. De nombreuses communes d’Île-de-France s’y sont mises également, et la Région a son propre dispositif depuis le début de l’année 2020.

Ces aides sont souvent complémentaires. L’aide de la Région Île-de-France, notamment, vient compléter le montant proposé par votre commune.

Val-de-Marne

N’oubliez pas que les aides locales peuvent être complétées par l’aide de la région Île-de-France.

Charenton

Charenton vous rembourse jusqu’à 400 € pour l’achat de votre vélo électrique (dans la limite de 30% du prix d’achat TTC).

 

Fontenay-sous-Bois

À Fontenay, l’aide communale est calculée en fonction du quotient familial (dans la limite d’une aide par foyer). Son montant est de 80 € à 400 € et plafonné à 70% du prix d’achat.

Saint-Mandé

La ville de Saint Mandé propose une aide financière pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Le montant de cette aide est calculé sur la base de 30% du coût d’achat TTC du vélo et plafonné à 300 €.

 

Les aides à l’achat pour les professionnels (Paris)

La Ville de Paris encourage les professionnels à s’équiper de cycles et propose des subventions dédiées. Ces aides sont réservées aux entreprises enregistrées à Paris. Toutes les catégories de professionnels sont éligibles (auto-entrepreneurs, très petites entreprises, aux petites et moyennes entreprises comptant au plus 50 salariés).

Ces aides concernent : l’achat d’un vélo cargo/triporteur à assistance électrique ou sans assistance, et l’installation d’un dispositif d’assistance électrique.

Vous pouvez bénéficier :

  • jusqu’à 400 € pour l’achat ou la location d’un vélo à assistance électrique.
  • jusqu’à 1200 € pour l’achat ou la location d’un vélo cargo ou d’un triporteur avec ou sans assistance électrique.
  • jusqu’à 400 € pour un dispositif d’assistance électrique permettant de transformer un vélo en vélo à assistance électrique.

Ces aides sont plafonnées à 33% du prix HT du vélo. L’aide est limitée à une par an pour les auto-entrepreneurs, et à cinq aides par an pour les TPE et PME de 50 salariés maximum.

Le forfait mobilité durable

Le décret vient de paraître, nous mettons cette section à jour dès que possible !

Malheureusement facultatif, ce forfait mis en place par le décret du 11 mai 2020 permet aux entreprises volontaires de rembourser les déplacements à vélo. Le montant maximal du forfait mobilité durable est de 400 € par an et par salarié. Il remplace l’indemnité kilométrique vélo (IKV).